/ Toponymie pointelière

Toponymie pointelière

# 1 : La rue Parent qui est au nord de la rue Victoria entre la 12e Avenue et la rue Pierre-Lacroix, a été nommé en l’honneur de Jos. Aristide Parent qui était notaire et secrétaire-trésorier de la ville de Pointe-aux-Trembles en 1914. Jos. Aristide Parent s’est marié à Marie-Jeannette Paré le 21 mai 1913 à l’église Saint-Enfant-Jésus de la Pointe-aux-Trembles.


# 2 : La rue Antoine-Bazinet qui est à l’est de la 60e avenue et qui longe le terrain de la maison Beaudry a été nommé en l’honneur d’Antoine Bazinet qui naît à Pointe-aux-Trembles le 10 mars 1689 et qui a épousé Gertrude Senet le 8 juillet 1720 à Pointe-aux-Trembles, il occupait le poste de « Capitaine de milice » à la Pointe-aux-Trembles. Il était aussi le fils d’Antoine Bazinet dit Tourblanche venu en Nouvelle-France avec le Régiment de Carignan.


# 3 : La rue Pierre-Brion qui est au nord de la rue Sherbrooke près de la chapelle De La Réparation a été nommé en l’honneur de Pierre Rénier dit Brion à qui les Sulpiciens ont confié l’exploitation du moulin de la Pointe-aux-Trembles en 1800, ils avaient aussi confié l’exploitation à Gilles Archambault. Pierre Rénier dit Brion a épousé Marie-Agathe Millet le 16 février 1784 à Pointe-aux-Trembles, il décéda à Pointe-aux-Trembles le 4 janvier 1803 à l’âge de 42 ans et il fut inhumé dans le cimetière de la paroisse le 7 janvier 1803.


# 4 : La rue Oscar-Benoit qui est à l’est du boulevard Du Tricentenaire près de la rue René-Lévesque a été nommé en l’honneur d’Oscar Benoit qui fut maire de Pointe-aux-Trembles de 1927 à 1931, il avait été échevin auparavant. Il présida la commission scolaire de Pointe-aux-Trembles ainsi que l’Association des marchands. Il se maria avec Audia Charbonneau le 6 mai 1912 à St-Mathieu-de-Beloeil, il décéda à l’hôpital Notre-Dame de Montréal le 10 septembre 1941 à l’âge de 55 ans et il fut inhumé dans le cimetière de Pointe-aux-Trembles le 13 septembre 1941. Il est aussi le père de Bernard Benoit qui fut maire de Pointe-aux-Trembles de 1969 à 1978.


# 5 : La rue Antoine-Chaudillon qui est au nord de la rue Notre-Dame entre les 83e et 86e avenues a été nommé en l’honneur d’Antoine Chaudillon qui a pratiqué en tant que chirurgien à Pointe-aux-Trembles, il avait été médecin dans le régiment de Carignan-Salières. Il fut blessé lors de la bataille de la coulée Grou , le 2 juillet 1690, mettant aux prises de 20 à 25 colons et une centaine d’Iroquois. Il épousa Marie Boucher le 26 mai 1672, avec qui il eut cinq enfants, il décéda à Pointe-aux-Trembles le 6 octobre 1707 à l’âge de 66 ans et il fut inhumé dans le cimetière de la paroisse le même jour.


 

Haut