/ Offre de service / Liste de nos conférences

Liste de nos conférences

LA LISTE DES CONFÉRENCES DISPONIBLES

La Pointe-aux-Trembles : aire de loisirs des Montréalais depuis 1896

L’arrivée du tramway en 1896, permettra de développer des lieux d’accueil qui feront de la Pointe-aux-Trembles l’aire de loisirs des Montréalais pendant une grande partie du 20e siècle. On y parle des activités comme l’hippodrome Richelieu, la plage Bissonnette et les régates qui attireront à la Pointe-aux-Trembles des dizaines de milliers de visiteurs.


Cinquante ans au service des citoyens – Maurice H. Vanier, prêtre et travailleur autonome

Maurice H. Vanier a été ordonné prêtre le 6 mai 1967 par le Cardinal Paul-Émile Léger à la basilique Notre-Dame de Montréal. En mai 1968, il fait son entrée comme vicaire à la paroisse Saint-Marcel de Pointe-aux-Trembles, c’est le début de son engagement au service des Pointeliers, soit à caractère spirituel, politique et socio-économique.


La vie et l’œuvre de Maurice Day, artiste visuel Pointelier

Maurice Day a œuvré durant quarante ans à titre de décorateur à la télévision de radio-Canada où il a campé le décor de dizaines d’émissions pour enfants comme La Souris verte, Bobino, Iniminimagimo ou Vazimolo. Il a aussi conçu le décor de nombreuses pièces de théâtre. Spécialiste de la couleur, il collabore depuis une dizaine d’années avec l’Atelier d’histoire.


Le vieux Pointe-aux-Trembles sous la truelle et le tamis:
quatre décennies de fouilles archéologiques Pointelières

Depuis les années quatre-vingts, plusieurs projets d’aménagement à la Pointe-aux-Trembles ont donné lieu à des campagnes de fouilles archéologiques dans des endroits particulièrement riches en histoire : la maison Beaudry, le vieux moulin, le village et l’enclos paroissial (église, couvent et cimetières).

Ces fouilles ont permis une meilleure connaissance du quotidien de nos ancêtres et la mise à jour d’une impressionnante collection d’artéfacts.

Venez revivre cette étonnante aventure en compagnie du conférencier Pierre Desjardins et de l’Atelier d’histoire de la Pointe-aux-Trembles.


L’école à la Pointe-aux-Trembles et ses acteurs depuis plus de trois siècles

De l’arrivée des filles de Marguerite Bourgeoys en 1690 à l’ouverture de nos écoles polyvalentes trois siècles plus tard, des écoles de Fabrique aux Commission scolaire linguistiques, revivez la passionnante saga de la place de l’école dans la vie des Pointeliers.


Histoire des médias à la Pointe-aux-Trembles ou comment les Pointeliers s’informent depuis trois siècles

Il y a bientôt cent ans, la naissante petite ville de la Pointe-aux-Trembles était une des premières au Québec à se donner un journal hebdomadaire, L’Administration. Dans la deuxième moitié du XXe siècle, pas moins d’une douzaine d’hebdomadaires différents se sont disputé l’intérêt des Pointeliers jusqu’à ce que L’Avenir de l’Est, fondé en 1957, absorbe ses concurrents.

Venez découvrir, depuis la criée sur le parvis de l’église jusqu’à la version électronique de notre hebdomadaire, ces grands moments et nos journalistes Pointelier.


Gérard Pratte, architecte, et le renouveau de l’architecture publique et privée à la Pointe-aux-Trembles

Au début du XXe siècle, le milieu Pointelier avait confié à Charles Aimé Reeves la conception des édifices publics de Pointe-aux-Trembles et Montréal-Est. À compter des années soixante, c’est à un autre des siens, l’architecte Gérard Pratte, que la Pointe-aux-Trembles  confiait le soin de dessiner plusieurs des nouveaux édifices publics municipaux et scolaires et de certains édifices commerciaux et résidentiels aux lignes plus modernes.

Partez à la découverte de ce parcours à la fois familier et exceptionnel en compagnie du conférencier Pierre Desjardins et de l’Atelier d’histoire de la Pointe-Aux-Trembles.


Escales québécoises d’Antoine de Saint-Exupéry

Cette conférence traite du passage au Québec  du célèbre écrivain Antoine de Saint-Exupéry  dans les années 1940. Celui que l’on connaît pour son célèbre ouvrage intitulé Le Petit Prince aurait séjourné quelques semaines au Québec, en passant par Pointe-aux-Trembles. Venez découvrir les raisons de son séjour et en apprendre davantage sur les différentes rencontres qu’il a pu faire avec de grandes personnalités québécoises


Quand les Pointeliers cultivaient leurs champs

Cette conférence traite de la vie rurale des ancêtres du territoire. Elle illustre de manière riche et dynamique, combien la Pointe-aux-Trembles fut, durant plus de deux siècles, l’un des sols les plus riches et fertiles de la plaine du Saint-Laurent.


Évolution du patrimoine architectural religieux du territoire historique de la Pointe-aux- Trembles

Venez découvrir la richesse du patrimoine immobilier de ces lieux de culte ou de ces lieux d’éducation  ayant été conçus ou décorés par des architectes et artistes québécois de grand renom.


Charles Aimé-Reeves, architecte, 1872-1948

Cet architecte, Pointelier de naissance, issu d’une vieille famille du milieu, fut un pionnier de l’architecture québécoise moderne et en particulier du patrimoine bâti de l’Est de Montréal.


Grandeur et déclin de la pétrochimie sur le territoire historique de la Pointe-aux-Trembles et de Montréal-Est

Partez à la découverte des grandes étapes de la fondation, du développement, de la maturité, de la décroissance et de la crise existentielle actuelle de cette industrie ayant contribué à l’identité de notre milieu.


Petits et grands malheurs de la vie Pointelière

Venez revivre les épisodes pénibles de la vie pointelière quand l’eau, l’air, la terre et le feu conjuguaient leurs efforts pour accabler les Pointeliers de cataclysmes, épidémies et autres tragédies.


Les sociétés secrètes à l’œuvre dans l’histoire de la Pointe-aux-Trembles

À plusieurs occasions au fil des ans, les Pointeliers ont jugé nécessaire ou utile de se regrouper en sociétés secrètes pour défendre leurs intérêts nationaux, religieux ou sociaux, devenant entre autres Frères chasseurs, Hiboux ou Franc-maçons.


Hôtels, tempérance et prohibition

Les Pointeliers, comme l’ensemble des Québécois d’ailleurs, ont entretenu des rapports à l’alcool qui ont évolués au fil des siècles et des ans. Découvrez les nombreux hôtels pointeliers au village ou à la traverse, les années folles, les campagnes de tempérance et la Prohibition dans notre milieu.


La mort au fil des ans ou l’histoire des cimetières pointeliers

Découvrez l’histoire des quatre cimetières catholiques, du cimetière protestant Hawthorne-Dale et de plusieurs cimetières privés du quartier Pointe-aux-Trembles. Revivez nos mœurs funéraires et même nos histoires de fantômes.


La petite histoire de la toponymie pointelière

Dernière chaque nom de rue se cache une histoire qui témoigne de l’évolution de la société. Le conférencier Pierre Desjardins lève le voile sur le patrimoine toponymique de la Pointe-aux-Trembles et en présente les grandes étapes, en révèle les  mystères et anecdotes.


L’entrée de la Pointe-aux-Trembles dans la modernité : Le mouvement réformiste 1900-1930

Revivez comment l’arrivée du tramway en 1896 à la Pointe-aux-Trembles a marqué le début d’une intense période de mutation de son caractère agricole et champêtre vers une industrialisation et une urbanisation qui ont permis l’émergence d’une bourgeoisie cultivée, nationaliste et réformiste.


Les Pointeliers en guerre

Depuis la fondation du village de Pointe-aux-Trembles qui répondait à des impératifs militaires, les ­Pointeliers ont vu passer les troupes françaises, anglaises et américaines, ont contribué à la cause patriote, aux débats sur la conscription et à l’effort de guerre au cours des quatre derniers siècles.


La Pointe-aux-Trembles et les deux Chiniquy,

L’abbé Chiniquy fut successivement le héraut catholique puis le Luther canadien. Découvrez la très particulière destinée dont les dessous du passage à la Pointe-aux-Trembles de Charles Pascal Chiniquy, la figure religieuse québécoise la plus controversée du XIXe siècle.


100 ans au service de l’éducation, ROUSSIN

Roussin est au cœur de la vie pointelière depuis maintenant un siècle. Revivez les grandes étapes de son ­évolution, faites la connaissances de ses éducateurs émérites et découvrez les grandes personnalités sportives, scientifiques, artistiques et d’affaires qui l’ont fréquentée.


Voies pointelières d’hier et d’aujourd’hui

En raison de sa situation géographique, Pointe-aux-Trembles a été depuis des siècles un lieu de passage obligé par les voies d’eau, de terre, de glace, de fer et d’air où l’on retrouvait des infrastructures de passage et d’accueil des voyageurs. S’y attarder, c’est un peu refaire l’histoire québécoise des transports et communications.


Fusions et démembrements sur le territoire historique de la Pointe-aux-Trembles, 1674-2005

Pierre Desjardins nous invite à un parcours insolite, ponctué de multiples changements de structures ­municipales et scolaires, de débats passionnés pendant les trois siècles que Pointe-aux-Trembles recherchera son intégrité initiale, pour finalement s’intégrer dans la grande ville de Montréal.


L’affaire Nogaret-Godon ou qui a tué la petite Caron ?

Revivez cet épisode émouvant de l’histoire de Pointe-aux-Trembles et qui donnera lieu au cours de neuf ­années à une série de procès retentissants parmi les plus célèbres causes des annales judiciaires du Québec.


Les trésors de l’atelier d’Urbain Brien dit Desrochers, 1781-1860

Découvrez la vie et l’œuvre de l’un des quatre plus grands sculpteurs ornemanistes, de la région montréalaise de cette époque. Il a dirigé son atelier à Pointe-aux-Trembles pendant 30 ans, y formant plusieurs apprentis célèbres. On retrouve de ses réalisations dans une douzaine d’églises de la vallée du Saint-Laurent.


Les grands incendies et la destruction du patrimoine bâti de la Pointe-aux-Trembles, 1912-1939

Découvrez comment les incendies ont entraîné la destruction de plusieurs des plus beaux édifices de Pointe-aux- Trembles et de leurs trésors architecturaux entre 1912 et 1939, s’en prenant successivement au village, au couvent, à l’église et au Club Champêtre Canadien.


Le mouvement patriote à la Pointe-aux-Trembles, 1834-1846

Les Pointeliers ont non seulement partagé les idéaux réformistes du mouvement patriote mais ils ont pris une part très active à toutes les étapes de ces événements dramatiques. Fils de la liberté, Frères chasseurs, ils protégèrent la fuite de Louis-Joseph Papineau et de ses lieutenants. Venez découvrir si vos ancêtres étaient du nombre.

____________________________________________________________

Top